7 avril 2021

Découvrir le patrimoine de la Mauricie en passant par le Chemin du Roy
Par Annie Lafrance

Découvrir le patrimoine de la Mauricie en passant par le Chemin du Roy

Saint-James
 
Crédit: Etienne Boisvert
 
 
*En raison de la situation actuelle de pandémie, assurez-vous de vous renseigner auprès des entreprises avant de les visiter.*
 

Longeant le fleuve de Québec à Montréal, le Chemin du Roy est encore aujourd’hui parsemé de lieux et d’attraits historiques qui sont toujours d’actualité. Vous prévoyez une escapade « roadtrip » en Mauricie? Profitez-en pour découvrir et visiter ces sites patrimoniaux qui n’ont rien perdu de leur cachet et de leur intérêt.

 

Première étape : une balade historique

Le périple débute à Sainte-Anne-de-la-Pérade, alors qu’un « sacré circuit » invite à sillonner le Chemin du Roy en traversant les paysages de Champlain, Batiscan et Sainte-Anne-de-la-Pérade. Cette balade pittoresque permet d'en apprendre davantage sur l'historique et les traditions de ses municipalités. En chemin, on s’arrête pour visiter la crypte de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade. 

Crypte Ste-Anne

Crypte Ste-Anne

 

À quelques pas de là, riche de ses trois siècles d’existence, le Domaine seigneurial retrace le parcours de trois personnages célèbres l’ayant habité : Madeleine de Verchères, Elizabeth Hale et Honoré Mercier. 

Encore plus d’expositions? On ne manque pas celle présentée dans le Vieux presbytère de Bastican et qui met en scène la vie d’un curé au 19e siècle. 

Sur la route, on fait le plein de victuailles à la boutique et épicerie fine de la Fromagerie L’Ancêtre, sans oublier de repartir avec ses fromages biologiques dont le célèbre Baluchon.

 

Deuxième étape : le patrimoine vivant au cœur de Trois-Rivières

Le patrimoine de Trois-Rivières est mis en valeur par de nombreux lieux et bâtiments historiques. Attirant bon nombre de curieux à chaque année, le Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap est un coup de cœur assuré. Impossible de ne pas s’émerveiller devant la beauté de ce deuxième plus grand lieu de culte dédié à la Vierge Marie au Québec. On en profite pour se dégourdir les jambes en se promenant dans les nombreux sentiers pédestres en bordure du fleuve.  

2006 p Sanctuaire ND int_rieurJM

Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap

 

Par la suite, on se dirige vers la Maison Rocheleau, qui est aussi appelée le « Manoir des Jésuites ». Connue comme étant l’un des plus anciens témoins de l’époque de la Nouvelle-France, elle replonge les visiteurs dans le quotidien des habitants de cette époque.  

maison rocheleau soir

Maison Rocheleau

 

En parcourant Trois-Rivières, notre regard est inévitablement porté sur le dôme du monastère des Ursulines. À l’intérieur de son musée, diverses courtes expositions mettent de l’avant le rôle qu’ont joué les Ursulines sur l’éducation des jeunes filles. 

Amateurs d’architecture et d’histoire, la visite se poursuit à l’intérieur de l’Église St.James, sise au cœur de Trois-Rivières et témoin de l’héritage de la communauté anglicane. Haut lieu historique, cette église construite en 1764 est l’un des plus anciens bâtiments trifluviens où sont toujours offertes des visites patrimoniales. Avez-vous remarqué son architecture unique? 

Quel est le plus ancien manoir trifluvien? Il s’agit du Manoir Boucher de Niverville qui nous propose une incursion dans la vie bourgeoise du 17ième siècle. 

Manoir de Niverville Étienne Boisvert

Manoir de Niverville

Crédit : Etienne Boisvert

 

Où se sustenter? On fait une pause lunch ou apéro chez Le temps d’une pinte, afin de déguster la bière brassée sur place La Blanche des Ursulines.

 

Troisième étape : la découverte par les papilles

En quittant Trois-Rivières, vers le secteur Pointe-du-Lac, un arrêt au Moulin Seigneurial s’impose. En plus de son moulin à farine, on y apprend les rudiments de métiers d’antan : seriez-vous scieur ou meunier? 

La faim nous tiraille? On casse la croûte à la Boulangerie Guay, une véritable institution dans la région depuis le début du 20e siècle, pour ses fèves au lard et au canard. Laissez-vous tenter...

Après une longue journée riche en histoire et en découverte quoi de mieux que de se rendre à la Brasserie dépareillée. Un sympathique salon de dégustation nous attend pour prendre le temps de goûter aux bières de l’endroit. De quoi terminer en beauté un périple bien rempli!